Une équipe

Galanthis, c’est une équipe soudée de femmes passionnées, aux parcours pluridisciplinaires.
Doulas au service des doulas, vous pourrez compter sur elles pour vous accompagner tout au long de votre chemin de formation.

Cliquez sur chaque photo pour en apprendre davantage !

les formatrices

des doulas
au service des doulas

Amandine

Née en 1980, doula, ardéchoise d’adoption,
amoureuse de mon mari, de mes deux filles,
des livres, des mots,de la bienveillance et de la sororité.

Amandine LagardeAprès des études scientifiques, je travaille en laboratoire de recherche privé puis public : le manque de relations humaines m’amène rapidement à me questionner sur cette vie professionnelle. Alors que j’envisage une reconversion dans l’enseignement, la naissance de ma première fille en 2008 vient chambouler mes priorités et ma perception du monde. Après avoir vécu grossesse et naissance sans réel accompagnement, et subi des violences physiques et psychologiques lors de mon accouchement, je ressens un manque, sans pouvoir encore le mettre en mots. Plusieurs de mes amies deviennent mères après moi et je retrouve dans leurs différents parcours ce manque d’un accompagnement humain et bienveillant, que ce soit pendant la grossesse, la naissance, ou les premiers moments avec leur enfant : c’est en creusant cette question que je découvre en 2009 l’existence de l’association Doulas de France et des doulas.

En 2010, je commence à m’investir activement dans le soutien à la parentalité et j’anime mes premiers ateliers destinés aux parents. Je participe également aux Journées des Doulas, organisées par Doulas de France. Cette rencontre avec l’association est déterminante dans la suite de mes choix : je viens de trouver le métier qui correspond à mes aspirations et à mes valeurs.

Souhaitant me former auprès d’un organisme me permettant de valider le cursus de base de Doulas de France, je choisis l’Institut de formation Doulas de France. Je poursuis mon parcours en me formant au massage, au soin rebozo, à l’allaitement, à la communication non-violente, aux compétences psychosociales… J’organise des rencontres, des ateliers, des conférences, je facilite des tentes rouges, et bien sûr j’accompagne les femmes et les familles

En 2015, je quitte mon poste d’ingénieur de recherche et la ville de Marseille pour m’installer avec ma famille au paradis (plus précisément sur le plateau ardéchois). Je continue à accompagner les femmes et les familles, et je deviens enseignante en collège, métier qui confirme mon goût pour la transmission et les défis pédagogiques.

En 2017, je m’implique plus activement dans l’association Doulas de France, et je rejoins son conseil d’administration où je suis depuis élue au poste de coprésidente. À travers cet investissement, je souhaite avant tout oeuvrer à la reconnaissance du métier et transmettre les valeurs de l’association, ce que j’ai la joie de faire notamment grâce à l’animation de SIPED.

Je navigue actuellement entre mes activités d’accompagnement et d’enseignement, mon investissement au sein de Doulas de France et d’une association locale de soutien à la parentalité, l’organisation de tentes rouges, l’animation d’ateliers de communication familiale… Et je suis très heureuse et reconnaissante de pouvoir aujourd’hui transmettre mon expérience et mon engagement à des doulas et futures doulas au sein du Centre Galanthis !

Hélène

Née en 1991, heureuse maman de deux enfants de 7 et 4 ans, doul’addict, éco-freak, toujours un oeil dans le viseur et une main sur le coeur.

Hélène RockMon parcours commence après un BAC L art renforcé où je crée mon entreprise de photographie à 19 ans et me spécialise dans le féminin, les causes féministes actuelles et à travers les âges ainsi que l’empowerment et la conscience écologique (écoféminisme).

C’est après la naissance naturelle et en connexion de ma fille à l’âge de 24 ans que ma passion pour la périnatalité se mêlera à l’accompagnement des femmes que je proposais déjà aux travers de mes projets artistiques.
Je découvre le métier de doula qui résonne comme une vocation immédiate en moi, renforcée par le besoin que j’aurais eu d’un accompagnement de qualité lors de la naissance de mes deux enfants et de ma propre naissance, en tant que mère et en tant que femme.

Je me forme au métier au sein de l’Institut de formation Doulas de France en 2018 et accentue ma formation personnelle et continue sur le lien mère-enfant, la naissance physiologique, l’allaitement et le développement neurocognitif du nourrisson. Je suis également touchée et concernée par les neuroatypies adulte et enfant. Engagée et militante pour la cause des femmes, j’apporte une attention particulière à l’estime de soi de mes clients et à l’investissement de leurs choix libres, éclairés et conscients. Scientifique dans l’âme, je suis passionnée par la beauté du réel et de la nature.
Depuis février 2018 j’ai le bonheur de faciliter des tentes rouges dans le Haut Vaucluse où je vis, ainsi que de proposer des groupes de parole pour parents orientés autour de l’écoparentalité dans ma commune.

En 2019 je participe à l’organisation des JDD à Paris et choisis de rejoindre le CA de l’association Doulas de France.
En proposant il y a quelques années des formations à la photo, au community management puis plus récemment au cycle féminin, à l’allaitement puis au positionnement éthique de la doula ou de la facilitation de groupe de parole, il m’a semblé naturel de continuer cette impulsion en acceptant avec joie de rejoindre l’équipe de Galanthis dans sa vocation de former à l’accompagnement.

Je vous remercie, ainsi que mes consoeurs, pour votre confiance et j’ai hâte de faire plus ample connaissance avec vous !

Marjorie

Née en 1979 à Paris, féministe, curieuse, joyeuse, mère de deux filles,
doula passionnée, engagée dans la prévention des violences,
amoureuse des livres, du tissu liberty et des débats constructifs

Marjorie RouxAprès une carrière professionnelle dans le monde du spectacle et de l’évènementiel, la naissance de mes enfants me bouscule dans qui je suis, dans ce que je sais. Je m’interroge, je ressens le besoin de m’informer, d’échanger autour de la périnatalité… Et je découvre le métier de doula !

En 2016, ma formation auprès de l’Institut de Formation Doulas de France est un tournant dans ma vie. J’expérimente la transmission de femmes à femmes, l’écoute active, la bienveillance ; je reviens sur mon histoire de femme, de mère ; je touche du doigt mes failles et fais la paix avec mon histoire afin d’accompagner les couples avec justesse.

En mars 2017, l’organisation d’une soirée autour des violences gynécologiques et obstétricales en présence de Martin Winckler marque le point de départ de mon engagement féministe : je deviens rapidement une « doula militante ». Un feu s’allume en moi et l’engagement militant s’impose comme une évidence, avec pour valeurs phares le consentement et la prévention des violences faites aux femmes.

J’organise depuis 2017 les séminaires de Michel Odent à Paris et divers ateliers et évènements autour de la grossesse et parentalité : la diffusion d’informations et la formation me paraissent essentielles afin que chacun·e puisse faire des choix éclairés et redevienne acteur·rice de sa vie. J’anime des ateliers et des groupes de parole pour la prévention des violences dans la relation amoureuse et sexuelle auprès de différents publics, dans le cadre du Mouvement du Planning Familial. Membre du conseil d’administration de l’association Doulas de France et de la Société d’Histoire de la Naissance, j’accompagne également les couples dans le sud de la Seine-et-Marne pour une naissance et une parentalité respectées.

La transmission étant au cœur de ce que je suis, c’est avec beaucoup de joie et de fierté que je rejoins l’équipe du Centre Galanthis. J’ai à cœur de pouvoir accompagner les femmes qui souhaitent se lancer et de partager notre éthique afin de contribuer à changer le monde grâce aux doulas.

Sandra

Née en 1973, mère de 4 enfants, épouse d'un physicien quantique,
tree-huggeuse, doula pour la vie, art thérapeute, herboriste en herbe,
enseignante universitaire et formatrice depuis 2001.

Sandra VerseleJe suis née en Belgique et élevée aux Pays-Bas. Dès le plus jeune âge, je suis en contact avec des personnes de toutes les cultures, de tous les horizons, et de toutes les couleurs. Ce chaudron magique multilingue dans lequel je baigne petite, me poussera toute la vie vers des projets et des études humanistes toujours plus diverses.

Après un parcours plutôt classique en lettres et une carrière dans l’Éducation Nationale, je m’intéresse beaucoup à la maternité, au lien d’attachement et ce un peu plus avec l’arrivée de chacun de mes enfants. En 2004, je me passionne pour le métier de doula aux États-Unis puis en France où certaines femmes commencent à s’activer, se rassembler, parler d’un rêve d’une association de doulas françaises.
Je rejoins DDF au moment de sa fondation et je vis des années passionnantes de rencontres, de colloques et de formation auprès de spécialistes humanistes de la naissance – Michel Odent, Max Ploquin entre autre, puis les grandes sage-femmes américaines et britanniques grâce aux conférences de Midwifery Today. Je passe plusieurs certifications anglophones par Childbirth International (Birth doula, Postpartum doula et Childbirth Educator, métier qui n’existe pas en France et qui se traduit par éducatrice en périnatalité).

En 2008, je quitte la France pour Singapour, où j’accompagnerai de plus en plus de mamans et de bébés et où je décide alors d’entamer un cursus de sage-femme en préparant l’examen du NARM (North American Registry of Midwives) et en travaillant pour des ONG en Asie du Sud-Est. Je suis également en apprentissage avec une sage-femme qui assiste des accouchements à domicile à Singapour. Au bout de quatre années fantastiques mais épuisantes, je ne me sens plus le courage d’affronter la danse complexe des équivalences, des aléas administratifs et le non-respect des mamans et des bébés et je décide de rester dans ma place d’accompagnante.

Je reprends le chemin de l’université et passe un Master en Art Thérapie et Psychothérapie avec un internat à l’hôpital psychiatrique de Singapour. C’est un métier que j’exercerai avec passion, auprès de jeunes enfants surtout, jusqu’à mon retour en France en 2018.

Je n’ai cependant cessé d’accompagner des couples et des bébés pendant toutes ces années et c’est avec un énorme élan de joie que je rejoins l’équipe Galanthis pour perpétuer cet accompagnement de coeur.

Virginie

Née en 1975, le même jour que le droit d’avorter,
4 fois mère, 3 fois soeur, 2 fois épouse, doula 1 fois pour toute,
animatrice, formatrice, directrice de Galanthis,
faussement sérieuse, vraiment bosseuse, boulimique d’ocytocine.

Virginie FranquezaDans une première vie j’étais esthéticienne, maquilleuse, puis responsable de point de vente. Mon expérience de la maternité est venue bouleverser mes convictions personnelles et redéfinir mes aspirations professionnelles.

Paradoxalement, j’ai d’abord contacté la force des doulas par l’absence de cette qualité de présence dont j’aurais eu besoin lors de ma première grossesse. Mon désarroi m’a alors poussée à chercher – et trouver – des solutions pour ne plus revivre la même situation. J’ai pris également conscience que l’image de la maternité était entourée de tabous et j’ai eu envie de briser cela, pour mes soeurs, mes amies, les femmes en général.

Une première participation aux Journée des Doulas en 2006, organisée par l’association Doulas de France, me confirme que j’ai trouvé le métier que je souhaite exercer désormais. Dès lors, je m’investis dans le réseau associatif local pour aller à la rencontre des mères et des familles. Je commence aussi à me former à partir de 2007 auprès, entre autres, de Max Ploquin, Naoli Vinaver, Michel Odent, puis l’Institut de formation Doulas de France.

En 2008, je participe à la première tente rouge organisée par Daliborka Milovanovic aux JDD. Coup de foudre total pour ce modèle de rencontre entièrement dédié à la femme et la sororité. Je décide très vite de proposer moi aussi cet espace de transmission et de bienveillance absolue.

Me sentant profondément reconnaissante de tout le travail effectué par DDF, je m’investis progressivement au sein du conseil d’administration à partir de 2015. Je suis actuellement membre du bureau, élue au poste de coprésidente, et j’ai à coeur de porter la voix des doulas et de DDF au travers de cette fonction.

Depuis 2008, j’ai accompagné des femmes seules, des couples, des “premier bébé”, des grossesses multiples… J’ai accueilli le beau et le triste, le léger et l’insoutenable… Au fil de ces accompagnements l’envie de partager et transmettre cette expérience se faisait de plus en plus pressante, et l’idée de créer un centre de formation dédié aux métiers de l’accompagnement et du lien s’est imposée. Je remercie vivement Yanick d’avoir impulsé le mouvement, ainsi qu’Amandine, Sandra, Hélène, Marjorie, Constance et Ludovic de nous avoir rejoint.

Au plaisir de vous transmettre la flamme.
Bienvenue à Galanthis.

Yanick

Née en 1971, maman d'une fille et d'un garçon,
consultante web depuis 1995, doula depuis 2005,
formatrice dans ces deux métiers,
chercheuse de petits bonheurs.

Yanick RevelDe formation scientifique, je travaille d’abord comme ingénieure informatique puis consultante web, métier que je nomme aujourd’hui « doula du web, pour accompagner la création de sites internet » et qui me correspond bien mieux ! Je suis également formatrice en communication digitale au Greta depuis 2017.

Juste après la naissance de mon fils en 2004, je découvre le métier de doula et je participe à mes premières Journées des Doulas. Aussitôt conquise, je m’implique très vite dans l’association Doulas de France : parfois membre du CA, secrétaire, coprésidente, parfois en pause, mais jamais bien loin pour m’occuper du site internet, animer les SIPED ou organiser les JDD.

C’est avant tout auprès des autres doulas que j’ai le plus appris : les écouter me raconter leur vie de doula, leurs expériences auprès des futurs parents, leurs présences aux naissances, leur manière d’être au quotidien a été ma meilleure école. Elles m’ont transmis écoute, humilité, douceur, et militantisme !
J’ai suivi plusieurs formations, dont Paramanadoula de Michel Odent et Liliana Lammers, Vivre en famille de Catherine Dumonteil-Kremer, Doula Niveau 2 et Accompagner la vie du Centre Pleine Lune.
Je suis également une des cinq cofondatrices de l’Institut de formation Doulas de France, dont j’ai effectué le cursus complet en 2010.

Je suis impliquée dans des associations locales : Bien Naître, La Cause des Parents et le Collectif Douceur des doulas de Lyon et sa région. Je suis cofondatrice de l’association Tentes Rouges et je facilite des tentes régulièrement depuis 2008.

Pour moi, être doula c’est écouter en confiance pour redonner confiance, être témoin et gardienne d’une histoire, être pleinement présente à soi, à l’autre… C’est le pouvoir du lien, de la transmission, de la disponibilité, d’un regard, d’un sourire, d’un mot, c’est une infinité de possibles…
Et je réalise que je suis doula dans tous les moments de vie : la naissance ou la mort, un mariage ou une séparation, les premières règles ou la ménopause, un désir d’enfant ou la décision de ne pas le garder…
Créer du lien m’anime profondément depuis toujours : faciliter des tentes rouges, échanger avec des futures doulas, aider des doulas à se lancer…

Certaines amies m’appellent « la doula des doulas », c’est donc tout naturellement que le Centre Galanthis a vu le jour : le projet idéal pour transmettre l’art d’accompagner.