Qu'est-ce qu'une doula ?

La doula a pour vocation d’accompagner et de soutenir la future mère et son entourage pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale, grâce à son expérience et à sa formation, et cela uniquement en complément du suivi médical choisi par les parents (hôpital, clinique, sage-femme libérale…). Elle accompagne sans discrimination liée aux origines, à la religion ou à la préférence sexuelle des parents. Une doula n’a pas de fonction médicale, elle n’est pas thérapeute. Elle soutient le travail des sages-femmes.

Le mot “doula”, du grec ancien, est utilisé aujourd’hui dans le domaine de la périnatalité, pour nommer une femme qui a pour vocation d’aider une autre femme et son entourage pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale, grâce à son expérience et à sa formation. Elle incarne la figure féminine qui se tenait autrefois auprès de la femme qui met au monde son bébé, aux côtés de la sage-femme.

Aux États-Unis le mot “doula” désigne une femme qui accompagne la mère pendant la périnatalité. En 2011, la définition du mot “doula” apparaît dans le dictionnaire Hachette : nf Femme qui accompagne une femme enceinte pendant sa grossesse et après son accouchement.

Une doula c'est quoi ? Devenir doula en France

Devenir doula, pour quoi ?

Lorsque le désir d’enfant se fait sentir, lorsque la grossesse est installée, ou même après l’arrivée d’un nouveau bébé dans la famille, de nombreuses questions peuvent germer pour la femme et le couple. Malgré leurs échanges avec leur entourage personnel ou médical, les parents ressentent parfois un décalage entre les réponses qui leur sont données et ce qui résonne pour eux.
Une doula est quelqu’un qui est là pour la femme, son ou sa partenaire, son foyer. Elle écoute sans jugement et offre l’espace nécessaire pour permettre aux parents de parler de ce qui est au centre de leurs préoccupations, même si cela peut sembler être de l’ordre du détail pour les autres. En complément du suivi médical, une doula propose aux femmes et aux couples un accompagnement émotionnel et logistique. Elle met à leur service ses connaissances, ses compétences et sa disponibilité. Elle est joignable par téléphone, SMS, mails. Et si il est prévu qu’elle soit présente lors de l’accouchement, elle peut être appelée de jour comme de nuit en fin de grossesse et se rendre disponible.
Elle est également présente aux côtés des parents après l’arrivée de leur enfant, pour les soutenir dans les premiers moments. Allaitement ou pas, jours et nuits bousculés, la doula est une personne ressource qui permet aux parents de prendre le temps de trouver leurs nouveaux repères, qui accueille leurs doutes et valorise leurs compétences.

Accompagner une femme, un couple, comment cela se passe ?

Chaque rencontre avec les parents est un temps privilégié leur permettant d’aborder leurs préoccupations du moment. Les sujets pouvant être abordés sont donc très variés et liés à l’histoire du couple. Ainsi, au fil des rencontres, qui ont lieu au domicile des parents, peuvent être évoqués : l’attente, l’espoir, le profond désir de fécondité, les inconforts de grossesse, l’hyperémotivité, les différentes préparations à l’accouchement, le projet de naissance, le choix de lieu d’accouchement, le choix d’allaiter, la relation de couple, la famille, l’intimité, les besoins logistiques, et bien d’autres domaines encore…

La doula est là pour soutenir dans les moments de doutes, présente pour accueillir les émotions, les paroles, en toute confidentialité. Au besoin, elle met à disposition les informations qui répondent aux questionnements des familles accompagnées (recherches scientifiques, livres, sites internet, réseau de professionnels, associations…) ou bien aide les parents à les chercher.

Après l’arrivée d’un enfant, une doula peut-être présente aux côtés des parents le temps de prendre leurs repères, ou pour reparler des circonstances de son arrivée : comment il a été accueilli, la relation qui se crée avec lui, les ajustements qu’implique son arrivée. Naturellement, lorsque le moment est venu, l’accompagnement prend fin. Et la doula emporte dans ses souvenirs le plaisir d’avoir vu naître ou s’agrandir une famille.